lundi 14 mars 2011

US Pro XCT #1, Bonelli, Californie. Premier test concluant pour le corps et pour mon nouveau vélo.

C'est en fin de semaine qu'avait lieu la première course UCI de la saison en Amérique du Nord. Dans le parc Bonelli à San Dimas en Californie, j'ai réalisé un premier test pour la saison 2011. Après plus de 6 mois d'entrainement sans compétitions de vélo de montagne, on a tous des points d'interrogation quant à notre niveau de forme.

Une première boucle de départ puis ensuite, 7 tours.

C'est 3 compétitions qui m'attendaient. Une première en vélo de montagne le samedi midi, une seconde en super D le samedi en fin d'après-midi et une troisième en short track le dimanche après-midi. Le super D est une épreuve de cross-country comportant plus de descente. On part donc en contre-la-montre, le départ est plus haut que l'arrivée, on descend plus, même si le parcours comporte quelques montées et sections roulantes sur le plat. En short track, on réalise en départ de masse une boucle d'environ 2 à 3 minutes une dizaine de fois, le parcours est relativement plat et peu accidenté, cela s'apparente beaucoup au cyclocross ou à un critérium en vélo de route.

Là, ça montait et j'étais concentré.

 J'ai donc réalisé une bonne première course en cross-country pour la saison 2011 en prenant le 5e rang au terme d'une course de 1 h 40. Je suis bien content de ma performance, c'est mon premier podium en Us CUP, ayant pris le 8e rang à Fontana en 2010 et 20e à Mount-Snow en 2006.
Un premier podium en Us Cup.

Le 2e rendez-vous était le super D qui allait durer un peu plus de 6 minutes pour les plus rapides. C'était ma première expérience en super D et j'ai adoré l'expérience, j'adore les contre-la-montre, en plus qu'il y avait un peu plus de descentes, mais le défi était de taille. Le départ étant un peu plus de 2 heures après l'arrivée du cross-country, on a les jambes déjà très lourdes, mais puisque tout le monde est dans la même situation, on joue à arme égale. Pour ma part, j'ai bien piloté et j'ai tout donné en étant conservateur dans les virages pour ne pas tout gâcher puisque les 3 compétitions comptent au cumulatif de la fin de semaine! Beaucoup de plaisir, à refaire, d'ailleurs dans 2 semaines la même formule s'annonce à Fontana, mais cette fois le départ sera tout le monde ensemble, ça risque de jouer du coude comparativement à un contre-la-montre.

Aux avant postes au départ de la 3e course de la fin de semaine, short track, dimanche.

Puis le dimanche, le toujours souffrant short track. 20 minutes à fond. Dès le 1er tour je me sentais bien, j'ai roulé la majorité de la course dans le top 5 et top 10 sans jamais être dans le groupe de 2 qui étaient devant, j'aurais tellement aimé y être, mais j'ai encore une fois joué conservateur puisque je ne savais pas du tout ce que je valais en short track cette année, j'ai peu d'expérience dans cette discipline. À 3 tours de la fin j'ai remonté en 4e position puis en 3e position pour le dernier tour, une course remplie d'action et où il faut être très alerte, à 2 reprises un coureur est tombé devant moi... j'ai finalement pris le 3e rang à l'arrivée, signe que le transfert du volume vers les intensités plus courtes est efficace.
Beaucoup de sillonnage dans le parcours rapide du short track.

En mission vers un top 3 au short track.
Au terme de la fin de semaine de 3courses, il y a un cumulatif, j'ai donc pris avec satisfaction la 4e place.
Premier tour du XC, encore frais.

Pour les plus curieux côtés équipement vélo, c'était ma première fin de semaine de course sur le nouveau element RSL team carbone. C'est selon moi un succès sur toute la ligne, carrément une toute nouvelle génération de vélo double suspension de cross-country. Sa rigidité et sa légèreté combinées aux suspensions très bien balancées, un net avantage sur le parcours rocailleux et plein d'érosion auquel nous avons eu droit à Bonelli. Le nouvel équipement Shimano XTR vient ajouté aux performances en freinage, c'est vraiment impressionnant. De plus, le système à 2 plateaux par 10 vitesses offre un bon choix de braquet, permettant entre autres de monter plus de côtes sur le gros plateau.
Un bon pâté chinois parce qu'on s'ennuie un peu du Québec.
Et en terminant, puisque je suis absent de la maison depuis un peu plus d'un mois, il est évident que je m'ennuie du Québec, réconfort avec un pâté chinois purement québécois. Mais n'ayez crainte, on mange beaucoup plus élaboré que cela quand même. Je suis donc en Californie jusqu'au 31 mars prenant part à la Us Cup #2 à Fontana aussi en Californie les 26 et 27 mars. Cela fera partie de ma préparation finale pour les championnats panaméricains qui auront lieu à Bogota en Colombie à plus de 2600m d'altitude. Ainsi, je partirai directement de la Californie pour me rendre là-bas, la compétition est le 3 avril et je suis de retour au pays le 4 avril pour mes examens à l'université.

1 commentaire:

  1. Félicitations pour une course de succès de la première!

    RépondreSupprimer